De Marshall Mc Luhan à Twitter et Facebook, un flux de news, augmentée

Le propos de ce billet est de vous montrer un certain nombre d’articles très intéressants que j’ai pu glaner en vingt quatre heures de connection entre Facebook et Twitter, sans compter bien entendu mon agrégateur de fils RSS.

Il en résulte une richesse d’information utile pour mon métier d’enseignant et de designer. Mais aussi une diversité que j’ai appelé un peu plus loin de foisonante. Des infos nous assaillent en flux continu. Et je suis par ailleurs bien certain que peu d’entre-vous liront ce billet jusques au bout.

Mes stats le montrent, durée moyenne de visite : une à deux minutes. Alors, alors, j’écris aussi tout d’abord pour moi même, pour essayer d’y voir clair. Pour comprendre comment faire évoluer mes modes d’existence, mes interfaces avec les interfaces.

Pour y trouver, dans cet entre-deux d’images, de sons, de textes, tous plus passionnants les uns que les autres, le courage de sélectionner l’utile, le nécessaire et le vital pour ma contribution à l’humanité, en toute modestie.

Car d’ailleurs nous n’avons plus le choix. Être modestes et humbles, faire profil bas devant cette foultitude de twits et le liens que je reçois, soit par Google Alertes, soit par NetNewsWire, ou par Facebook et Twitter.

Accepter de rater des centaines d’alertes par mois et se résoudre à n’être qu’un homme et non un superman de l’info. Voilà des défis personnels qui nous attendent tous devant la montée de ce Tsunami d’un Village Global, que Marshall McLuhan, aurait sans doute aimé analyser pour paracherver sa Galaxie Gutenberg.

_

L’app.d’iPhone du Point enfin disponible

_

Geoffrey Dorne de graphism.fr produit un des milliers de schémas qui essaime la toile pour nous aider à mieux comprendre les nouveaux outils d’interactivité augmentée qui nous envahissent quotidiennement.


_

Cet App. d’iPhone est conçu pour vous aider à adapter votre corps pour un vélo de taille appropriée. Après vous être photographié dans la position idéale vous reportez vos spécifications sur l’écran, entrez les dimensions d’une bicyclette, et de l’App. vous indique si c’est une bonne adéquation ou non. (via Core77)

Entre objets communicants avec vous et entre eux: l’Expérience Utilisateur

Chaque fois que vous voulez installer une Appli, sur votre page Facebook, celui-ci vous demande si vous l’autorisez à accéder à vos informations privées et à vos publications. Vous dites non, dix fois, et puis de temps à autre, vous ne pouvez faire autrement. Exemple: vous voulez que votre compte Facebook soit relié à votre compte Flickr. Dès lors vous acceptez d’ouvrir à l’application l’ensemble de vos données privées.

Et vous ne savez pas du tout ce que vont devenir ces données. Aucun contrôle et aucun moyen matériel de remonter et de tracer l’orgine future des spams qui envahissent nos boites mails (une centaine par jour pour ce qui me concerne).
_

_

Cette Vidéo, excellente, que je n’aurais jamais découverte si un(e) de mes ami(e)s ne l’avait pas publié sur Facebook: choisir ses amis, c’est aussi choisir de se confronter à la sensibilité proche ou à l’opposé de la votre. Une expérience de l’altérité et de l’humanitude comme dirait un de mes étudiants.

_

Le timbre de la poste Anglaise qui confirme le choix du logo des JO de Londres:

j’avais écrit un billet assez conséquent sur la question lors de la polémique sur le choix de Londres vs. Paris et du nouveau logo des JO made in Londres. Suis plutôt ravi que les organisateurs anglais aient maintenu contre vents et buzz internet le choix de ce logotype. Créatif, décalé, interactif dans son utilisation futur, ce logo représente bien les capacités d’innovation des anglo-saxons à l’heure où…

Nos gouvernants se posent la question de l’usage qui sera fait d’un emprunt national destiné entre autres à relancer l’innovation en France.
_
_

_

Parce que bien entendu il est beaucoup plus simple pour une entreprise privée fonctionnant sur un modèle économique libérale, comme Nokia (voir Vidéo ci-dessus), de lancer le concurrent efficace de l’iPhone d’Apple. La réactivité des entreprises privées a fait ses preuves quoiqu’en pensent les anticapitalistes radicaux.

Sacré challenge que de collecter quelques trente à cinquante milliards d’euros pour relancer l’économie, lorsqu’on connait le gaspillage quotidien de l’argent public. Wait and see… Et je finirai ce rapide tour d’horizon par ce billet que vient de publier Design Observer sur un 90e anniversaire historique, celui du Bauhaus, créé par Walter Gropius dans les premières années du XXe siècle.

Tout ceci pour vous montrer qu’en l’espace de 24 heures, sous l’avalanche des liens publiés sur Facebook et Twitter, nous nous sommes retrouvés, spectateurs des nouveautés, des analyses des nouveautés, de la commémoration du passé sans compter l’obligation que nous avons de travailler, produire et élaborer des projets.

La lecture des journeaux, plus beaucoup de temps… nous parcourons les titres, les chapôs, les images, nous partageons, nous publions, nous faisons beaucoup de bruit (c’est presque Shakespea-rien) et surtout, surtout nous essayons de filtrer, de sélectionner les informations pertinentes et utiles au milieu de ce flux gigantesque, babylonien (en songeant tiens, à la numérisationdes œuvres de la BnF par Google—autre sujet à  contreverse) qui gronde et nous perturbe sans que cela cesse.

Des groupes se créent sur Facebook, cinq jours sans connection, bravo et après. L’angoisse nous étreint, pouvons-nous, avons seulement les moyens de nous soustraire à ce flux dans un monde nouveau où les cabinets de rectrutement viennent fouiller dans la virtualité de vos réseaux sociaux pour choisir celles et ceux qui communiquent le mieux, le plus.

Oui bien sûr, si vous avez une position de rentier, à l’abri de tout souci du lendemain. Mais je doute que si vous êtes en train de lire ce billet vous fassiez partie de cette catégorie. Sur ce, pardonnez-moi, j’ai encore du travail.

_

© peter gabor | directeur d’e-artsup

_

Ce contenu a été publié dans De la Modernité, Design interactif, e-artsup, Videos, Webdesign. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à De Marshall Mc Luhan à Twitter et Facebook, un flux de news, augmentée

Les commentaires sont fermés.