Type Addicted | Un coup de foudre chez Artazart

Oui je sais, je mesure ma chance chaque week-end ensoleillé, lorsque je déambule le long du canal Saint-Martin. Et, sous un soleil de printemps, quand passant devant la vitrine orange fluo d’Artazart je ne peux résister, une fois de plus d’entrer dans l’antre. Serrant désespérément mon portefeuille dans l’espoir de résister à quelques tentations bien onéreuses :-)

Mais là, en feuilletant quelques bouquins, dont celui de Tschichold que je repousse à chaque reprise à la «prochaine fois», je tombe d’un coup sur ce livre Type Addicted, dont voici quelques morceaux choisis. Je vous les laisse découvrir, tant la poésie et la recherche typographique font bon ménage. Je vous laisse savourer l’humour et la sensualité des compositions qui ne disent plus papier ou écran, puisque de toutes façons chaque création passera à un moment ou un autre au tamis du numérique.

Il faut juste oublier les règles, les codes, pour en découvir de nouvelles, propres à chaque créateur. Et c’est là une joie sans borne que de sentir une telle fraîcheur, un tel enthousiasme, un renouveau à chaque page que je tourne pour me rassurer, non la typo n’est pas moribonde, non elle n’est pas «démodée». Elle est typo, c’est à dire signe. Elle fait sens, pas toujours d’ailleurs, et tant pire pour le spectateur et, l’auteur…

Mais lorsque la confusion du sens et de la forme sont au rendez-vous alors, c’est l’explosion et la sérénité. Le monde des signes. Merveilleux et éternel.

Ce contenu a été publié dans Création plastique, Formation et méthodo, Galaxie Gutenberg, Ouvrages et Expressions, Typographie et typographies. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Type Addicted | Un coup de foudre chez Artazart