Mae West | séductrice ou rebelle

La filmographie de Mae West est assez impressionnante, et je vous invite à la découvrir ici. Mais le plus intéressant chez cette actrice sans doute est-ce la liberté de ton qu’elle professa tout au long de sa très longue vie (1893-1980). Véritable érégie de l’émancipation des femmes, amoureuse devant l’éternel des hommes, elle les provoquait, sûre de ses charmes et de ses conquêtes victorieuses. Et si les courbes peut-être un peu rondes de ses formes en gênait quelques-uns elle leur répondait espiègle et provoc:

When I’m good I’m very, very good,
but when I’m bad, I’m better.

Cultivate your curves – they may be
dangerous but they won’t be avoided.

I didn’t discover curves;
I only uncovered them.

Et une fois de plus on vérifiera cette vérité permanente des typographes: un corps, des courbes, des jambages, un pied etc… Comment voulez-vous que les membres éminents de cette profession ne soient pas tous un peu obsédé? de leur métier, j’entends. Qu’en pensez-vous?

Ce contenu a été publié dans De la Modernité, Formation et méthodo, Opinions et Im-pertinences. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Mae West | séductrice ou rebelle