L’histoire du Times New Roman | l’œuvre de Stanley Morison (suite)

Timesnewroman7

la suite est en préparation

En voici les principaux titres :

L’imprimerie du Pelican

L’imprimerie de Cloister

Conseiller de Monotype

Les réunions au Tea-Shops

Le «Fleuron» et «Penrose»

Le «Baskerville type»

Le Poliphilus et le Blado

Première visite en Amérique

L’imprimerie du Cambridge University

Pierre Simon Fournier et le Barbou

Comme éditeur du «Fleuron»

Période Long Island

L’imprimerie du «Fanfare»

Eric Gill et le Perpetua

Le Gill Sans

Quelques réalisations graphiques contemporaines

Le Bembo et ses italiques

Les couvertures du Gollancz

Enfin au Times

Le Times New Roman

Historien et journaliste

Le caractère Bell

Concepteur de Journaux

La rencontre avec Jan van Krimpen

Les caractères de titrage

Le caractère Ehrhardt

1940 | l’exposition Gutenberg et la Guerre

Les programmes d’après-guerre

Les visites à l’étranger

Quelques publications des années 50

Sa rencontre avec Lord Beaverbrook

L’hommage qu’il rendit à John Fell

L’édition spécial du «Printing and the mind of Man»

Morison, le typographe

Morison, l’homme

Tout ceci pour vous dire que vous n’avez pas fini de souffrir cette série d’articles consacré à un homme exceptionnel dont l’œuvre se confond avec toute l’aventure moderne de la création typographique. Avec et après Stanley Morison le monde typographique a pu évoluer, se moderniser, aborder avec plus de liberté dans le respect des qualités fondamentales des formes et de la lisibilité un art qui est aujourd’hui plus que jamais vivant et prospère.

 

 

Ce contenu a été publié dans Stanley Morison. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à L’histoire du Times New Roman | l’œuvre de Stanley Morison (suite)

Les commentaires sont fermés.