Graphis Diagrams | Une histoire de l’infographie (1/3)

Tout d’abord permettez-moi de vous présenter cette vidéo, publié par un professeur d’économie qui tente d’expliquer à ses étudiants, les effets pervers des dettes obligataires voire toxiques. Mon propos en vous présentant ce Graphis Annual consacré aux schémas, aux diagrammes comme on les appelait au paravant, mais surtout à ce qu’on pourrait aujourd’hui appeler les infographies, est multiple. Et ne croyez pas qu’il s’agit seulement d’esthétique. Non il s’agit d’un des artcifices de communication les plus nobles qu’il soit pour nous permettre de mieux comprendre la science et les réalités économiques de notre planète. Sans compter bien entendu les affaires politiques comme l’affaire clearstream qui a donné lui à des interprétations schématiques qui ont plus compliqué notre compréhension que simplifié celle-ci. Mais nous y reviendrons.
_


Introduction to collateralized debt obligations (to be listen to after series on mortgage-backed securities.
_
_

L’infographie? quel est ce terme barbare que chacun comprend et interpète aujourd’hui comme le travail sur l’ordinateur. Erreur commune bien entendu, contre-sens même. L’Info-graphie, ou plutôt Graphisme de l’Information existait bien avant l’arrivée de la PAO et des logiciels de mise en page ou de dessins vectoriels. Il consistait comme il consiste toujours aujourd’hui à tenter de simplifier, par l’abstraction des flux économiques (cours des valeurs boursières), politiques (résultat d’élections), scientifiques (schémas d’assemblage, d’architecture ou d’urbanisme) ou marketing (schéma de lancement de produits sur un marché concurrentiel).

Le premier rôle de l’info-graphie étant bien entendu de simplifier l’information pour la rendre plus compréhensible lors d’une présentation devant une assemblée ou un auditoire plus large (télévision, internet etc.).

Lorsqu’on voit Al Gore présenter ses théories sur le réchauffement climatique, ses schémas jouent un rôle pédagogique de premier plan, parce que d’un seul coup tout le monde comprend ce qu’il est difficile d’expliquer par des centaines de mots. Cette simplification, cette réduction des mots par un schéma, une illustration abstraite mais compréhensible de tous est la clé de la réussite esthétique d’un bon schéma, d’une bonne infographie.

Des dizaines d’agences, d’artistes, de bureaux de création se sont penché sur ces questions et la revue Graphis, qui publiait régulièrement des Annuals en a publié deux à un intervalle assez éloigné dont voici le premier d’entre eux. Daté de 1974 il a été réalisé par Walter Herdeg à Zürich (Switzerland) et comprend quelques 182 pages entièrement consacrées à cet art que nous appelons aujourd’hui l’infographie et que W.Herdag nommait à l’époque les Diagrams.

Je vous invite à examiner scrupuleusement chacune des pages, des illustrations ci-dessous en cliquant sur elles pour les voir en détail. Prfois vous lirez des légendes directement, parfois non. Si d’aventure il vous souciait de savoir qui a fait quoi et pour qui et que vous ne trouvez pas de légende associé, je vous invite à m’envoyer un email à peter (point) gabor (at) gmail (point) com

Bonne lecture et rendez-vous pour la suite, puisque ce billet se compose de trois chapitres.

_

_

Pour celles et ceux qui s’intéressent au sujet, j’ai aussi publié ce billet sur la question ici.

© peter gabor | directeur d’e-artsup | © tous droits réservés, les reproductions sont destinées à usage strictement pédagogique.

L’adresse des deux billets suivants:

Graphis Diagrams | Une histoire de l’infographie (2/3)
Graphis Diagrams | Une histoire de l’infographie (3/3)

Ce contenu a été publié dans Création plastique, De la Modernité, Design interactif, e-artsup, Formation et méthodo, Méthodologie, Typographie et typographies, Videos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Graphis Diagrams | Une histoire de l’infographie (1/3)

  1. Ping : Graphis Diagrams – Walter Herdeg (Graphis, 1974) – designers books