Les Inrocks | Quand la chair devient viande

on n’est pas loin de la pornographie

En reprenant cette couverture et me disant qu’après tout *Inrocks* n’est pas un mag’ de cul mais de musique alternative j’ai juste restructuré les couleurs pour revenir à l’essentiel du sujet de la rédac… Mille excuses messieurs, ça colle mieux à votre positionnement. Ça doit être la fatigue sans doute… bonnes vacances donc…

Le commentaire de Christian P. ci-dessous nous rappelle l’origine (même pas voilée) de la photo de Ralph Gibson… je vous rejoins bien entendu tous sur la mauvaise qualité de cette copie ou plagiat… tiens il y a longtemps qu’on n’a pas évoqué ce mot ici ;-) Les typographes parleraient sans doute de Revival… Ce qui démontre effectivement qu’en photo et en typo ces notions n’évoquent pas la même significaction… Et pour revenir à cette photo de Gibson cela me rappelle un billet que j’ai écrit sur : «pourquoi je préfère la photographie en noir et blanc»

Ce contenu a été publié dans De la Modernité, Les Photos, Opinions et Im-pertinences, Typographie et typographies. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Les Inrocks | Quand la chair devient viande