Blade Runner & Whitestripes Icky Tump new clip

Quel rapport entre l’anniversaire de Blade Runner et la sortie du nouveau clip des Whitestripes. A priori aucun, si ce n’est que je me souviens de l’un (il y a vingt cinq ans) et découvre les seconds grâce à Coudal Partners et Jonathan sur son blog des plus riches de découvertes musicales. En l’occurence si j’honore les deux c’est aussi pour des raisons design. Rarement une design production aura été aussi soigné dans un film d’anticipation. Seuls Steven Spielberg aura fait aussi bien dans Minority Report ou peut-être George Lucas dans sa dernière saga des StarWars et Terry Gilliam avec *l’armée des 12 singes* sans oublier Dune de David Lynch. Vision apocalyptique d’un monde noir, pessimiste et sans rémission pour l’humanité. La pluie participe pour beaucoup dans ces films, tel l’eau purificatrice, qui en dégoulinant sur les visages des héros les lave en même temps de leur pêché originel. «J’ai vu tant de choses», disait Rutger Hauer dans Blade Runner avant de se déconnecter à jamais. Des films noirs où le suicide devient inutile parce que les héros ont déjà l’impression d’être morts. Et pour revenir à Whitestripes, je découvre leur musique étincelante, lumineuse et énergique. La musique comme rédemption ultime d’une société en mal d’existence. Le graphisme rouge et noir, violent mais o combien électrisant, nous ramène à l’essentiel, le rythme et la mélodie tintées sur une guitare brillante et acidulée. À voir et écouter ici.



Ce contenu a été publié dans Création plastique, Typographie et typographies, Videos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.