Club Internet | un logo «on the moon» 2

réponses à quelques commentaires | Mickjaeger & Crocheton

Tout d’abord permettez-moi de vous remercier pour vos commentaires fournis et bien souvent pertinentes. Pour ce qui concerne ma référence à Starck, c’est sans doute qu’il a été médiatisé plus que de coutume, mais pour autant son oeuvre est d’autant plus intéressante qu’il allie conception moderne et très forte individualité artistique. Je me souviens qu’un jour Jean Perret cofondateur de Carré Noir et de Style Marque me faisait remarquer la ressemblance des avants des automobiles (c’était dans les années 80, quand tous les designers concevaient leurs modèles à l’aune des souffleries vectoriels, arrivant tous quasiment aux mêmes résultats. Seule la marque (les chevrons pour Citroën, la banane pour BMW, le losange pour Renault, la grille pour Mercedes) faisaient qu’on reconnaissait une marque d’une autre. Les choses ont changé depuis puisque on sait aujourd’hui économiser la consommation sur d’autres facteurs que le CX.
Et là où tout le monde faisait du benchmarking, Starck créait des lignes assez singulières héritées du Bauhaus adaptant les matériaux modernes à sa création.

Par ailleurs vous avez raison, le vrai design industriel se pratique dans les grandes agences mettant en oeuvre des équipes pluridisciplinaires. Appareils ménagers, mobiliers, technologies modernes, voitures etc. sont aujourd’hui des oeuvres collectives. C’est sans doute en cela que le public a plébiscité Starck qui a su tel Pina Farina en automobile se démarquer de la grisaille uniforme des créations.

Pour répondre à l’internaute [Crocheton], j’ai exécuté rapidement le logo du Club Internet. (les typos sont ressemblantes mais pas forcément les bonnes, surtout pour le logotype du Club dont je n’ai pas la police. Je l’ai donc titré en ITC Bauhaus de Lubalin qui y ressemble par ses formes arrondies. Mais je sais que Crocheton ne m’en tiendra pas rigueur).

Voici l’exé sans modification réelle :

Clubexerapide

Je ne suis pas d’accord avec les remarques de Crocheton m’expliquant que le O que je vois, en réalité est un C renversé à 90° et que de ce fait il y aurait un lien avec le C de COMPAGNIE. Tout d’abord le c et le i du sigle sont en bas de casses, ce qui veut dire que le o devrait en être également. Alors que COMPAGNIE est typographié en capitales. Je sais, vous allez me dire que je coupe les cheveux en quatre, mais je ne fais que pratiquer les mêmes raisonnements spécieux de Crocheton. Par ailleurs la relation (en admettant que cette hypothétique C tête en bas —je n’ai quant à moi jamais lu des bouquins renversés à quatre-vingt dix degrés vers la droite— désigne une relation avec l’initiale de COMPAGNIE, ce dernier est par trop éloignée dans un corps minuscule pour qu’un tel rapprochement puisse se faire, même dans nos inconscients les plus enfouis. Et quand même bien il eût fallu mettre le spectateur sur la voix en utilisant un C capitale pour Compagnie suivies de bas de casses. Quant aux deux bras levées en signe de victoire, ce O (je ne vois toujours qu’un O ou tout au plus un objet graphique en forme de cible… mais et je le répète la base line est trop loin et trop petit pour qu’une telle association puisse se faire), ce O donc est trop fermé de partout, y compris autour du i du sigle pour qu’on y prête attention.

Je me suis donc amusé à redessiner un logo ou le i serait surmonté de deux bras, cela donne ça :

Clubexe2rapide

Je ne dis pas que j’aime, mais cela résout les problèmes de confusion sur le O et éventuellement vous pouvez y voir les deux bras levés. Et le logo reste moderne voire un peu plus encore. Personnellement je n’aime pas ce logo parce que s’il correspond effectivement par ses codes couleurs aux fusions avec T-Online etc… il n’empêche qu’il perd de la fraîcheur conviviale des précédents sans rien apporter de rassurant pour l’internaute qui continue malgré la publicité à poirauter au téléphone avec la hotline (et de toute façon payante).

Les exés ci-dessus sont plus des roughs que des mises au point définitives, ne m’en veuillez pas pour les réglages qui resteraient à faire.

Ce contenu a été publié dans Les Logos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Club Internet | un logo «on the moon» 2