Maximilien Vox fait le point sur les 100 plus belles typos de la Monotype

C’est très exactement en 1961 que j’ai accompagné pour la première fois Paul Gabor aux Rencontres de Lure . Il venait de rejoindre les Compagnons en y faisant une conférence en hommage à la famille Knerr, imprimeurs hongrois plus que réputés. C’est à partir de cette date que j’ai fait mes classes auprès des plus grands typographes, puisque j’y ai rencontré Maximilien Vox, John Dreyfus, Jan Tschichold, Hermann Zapf, Albert Hollenstein et j’en passe et DES MEILLEURS. Et c’est précisément Albert Hollenstein qui allait présenter la nouvelle classification de Maximilien Vox, que nous utilisons encore nombre de fois. Non que ce soit la meilleure mais elle a un goût sûr pour faire la synthèse entre les formes typographiques et la chronologie de ces formes.

L’ouvrage ci-dessous, que vous pouvez consultez en détail en cliquant sur chacune des photographies, est une sorte de réponse de Vox à Zapf qui pouvait s’enorgueillir d’avoir fait un des plus beaux Manuale Typographicum en… 1957. Mais nous ne sommes pas là pour compter les points, plutôt à les aditionner. Les 100 alphabets présentés dans ce Manuel, représentent toute l’histoire et la philosophie de la firme Anglaise. Qualité, tradition et pas (trop) de compromis. Mais nous y reviendrons lors de la fin de ma publication des pages de Stanley Morison.

Appréciez la richesse et la versalité des formes alphabétiques, ainsi que la classe d’une présentation très traditionnelle. Et de regarder plus particulièrement les blancs tournants sur chaque page pour en mesurer les codes d’élégances. Enjoy your visit sur Design et Typo.

©peter gabor | directeur d’e-artsup  

Ce contenu a été publié dans Typographie et typographies. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Maximilien Vox fait le point sur les 100 plus belles typos de la Monotype

  1. C’est beau, cette succession de photos…

    On en vient à se demander ce qu’elle seraient devenues — un simple lien se terminant en .jpg — sur la plateforme « hébergeant » (abri en toute sécurité !) les blogs du monde.fr. qui vient de se crasher pire qu’un Airbus A 380.

Les commentaires sont fermés.