Le testament de Steve Jobs pour les jeunes générations

[kml_flashembed movie="http://www.dailymotion.com/swf/x5m47b_vostfr-steve-jobs-stanford-commence_news" width="425" height="335" wmode="transparent" /]

Quelle ne fut ma surprise de découvrir que Steve a étudié la Calligraphie à l’Université. Et il nous parle de polices, d’empattements, d’approches entre les lettres et les mots. Il nous dit que sans doute Windows n’aurait jamais intégré la typographie dans ses OS, si lui ne l’avait pas fait plus tôt avec le Macintosh.

Et de me remémorer tout le design qui a fait le succès de la firme Apple. Et de me dire que si les futurs Cadres de notre économie, Polytechniciens, Enarques, diplômés des grandes écoles d’ingénieurs (Mines, Centrale, Télécom, HEC, Essec) recevaient une culture graphique et typographique un peu plus solide, il y aurait moins de gaspillage graphique dans le design des produits et des communications d’entreprise.

Et il nous dit aussi qu’il est malade et que sa seule devise désormais, «de vivre chaque jour comme si c’était le dernier». Cela vaut pour nous tous, qui nous croyons éternels, et surtout pour les jeunes, qui choisissent parfois des chemins détournés de leur passion et de leur amour d’un métier. Steve nous parle d’ailleurs que d’une chose tout au long de son discours. D’amour. Et voilà sans doute le plus beau testament qu’un homme n’ait jamais lu de son vivant. Allez Steve courage.

 «Stay hungry and stay foolish»,
qui pourrait se traduire
par «soyez insatiables et insensés».

Ce contenu a été publié dans De la Modernité, Galaxie Gutenberg, Typographie et typographies, Videos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le testament de Steve Jobs pour les jeunes générations

  1. Philppe dit :

    Salut Peter,

    Pour info cette vidéo date de 2005