Quark présente sa version 8 à la Drupa

La Drupa, est l’une des plus grandes «messe» (en allemand) c’est-à-dire foire internationale des Arts Graphiques dans le monde. Elle se tient à Dusseldorf et la surface d’exposition en est 4 à 6 fois plus grande que notre centre d’expo à la Porte de Versailles. Pourquoi ces précisions? tout simplement pour affirmer une fois de plus s’il en était nécessaire que le monde du Print est loin d’être moribond comme certains milieux du web le pensent, le prédisent voire le souhaitent. La Drupa est le lieu où l’on nous présente régulièrement les dernières innovations dans le secteur des machines à imprimer 5-6-7-8 couleurs, qui vernissent, sèchent, découpent, numérotent, basculent, retirent etc. On y présente également depuis une dizaine d’années les technologies du Direct To Plate (DTP) qui permettent aujourd’hui aux imprimeurs «d’écrire sur les plaques offset» directement à partir des fichiers numériques (PDF_X certifiés) les pages de vos réalisations graphiques. Plus, bien entendu, toutes les technologies de traitement d’images numériques (Hard et Soft) ainsi que tous les périphériques indispensables à la bonne réalisation des documents.

Lorsque vous livrez un PDF conforme aux normes ISO, l’imprimeur le transfère sur son Raster Image Processor (RIP) pour imposer les pages selon le format du papier et de la machine destinée à recevoir les plaques offset. In-Quarto, In-Octavo etc. Imposition que nous pourrions effectuer grace à des plugs-in dans InDesign ou Quark X-Press, mais qui nécessiterait d’avoir toutes les informations de l’imprimeur que nous avons rarement l’occasion d’avoir en direct. (notamment les infos de décalage latérale des pages au regard des épaisseurs des cahiers).

Justement puisque j’évoque Quark, sachez que la société de Denver en a profité pour présenter sa dernière version #8 qui va sans doute enfin rattraper le retard pris au cours des dix dernières années sur Adobe InDesign. Les raccourcis ont été adaptées à nos automatismes, et la manipulation des images deviennent beaucoup plus intuitives. + d’innombrables améliorations que je vous laisse découvrir sur le site de I_Love_Design.com

Ce contenu a été publié dans De la Modernité, Formation et méthodo, Typographie et typographies. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Quark présente sa version 8 à la Drupa

  1. zoopie dit :

    Je voudrais apporter ici mon témoignage en faveur de QuarkXpress. j’utilise QXpress depuis les années fin 80, début 90. Je dois dire que je peux faire n’importe quoi dans ce logiciel. Notament avec les nouvelles versions. Tout est vraiment permis, la dedans en mise en page pure, grande facilité de manipulation de blocs texte et blocs images. importation images tous formats.
    Mise en couleurs des blocs par glissement de la souris etc…
    Pour ceux qui ont commencé la mise en page que récemment et qui découvre Indesign cs3 et ne jure que par lui sont un peu à l’étroit. Pour ma part j’utilise également Indesign depuis la version 1,5. Je trouve très lent la nouvelle version en phase production. Pour une mise en page rapide on n’a pas besoin d’être ralenti par les FX de photoshop. Dommage