Skip to content


Philippe Apeloig | Exposition d’affiches et de lettres animées | Vivo in Typo

[kml_flashembed movie="http://www.youtube.com/v/6OM5o-WuOls" width="425" height="350" wmode="transparent" /]
_

T-Project
New york Times Magazine
Animation, 1997

_


Il y a longtemps que je voulais rencontrer Philippe Apeloig pour les lecteurs de design et typo, ce sera peut-être l’occasion ou jamais. Un interview-podcast ou rien :-)

Voici le dossier de presse qui explicite sa prochaine exposition

Philippe
Apeloig
Vivo in Typo

Exposition
d’affiches
et de lettres
animées

12 avril – 25 mai 2008

Espace Topographie de l’Art
15, rue de Thorigny
75003 Paris
mercredi au dimanche
de 15 h à 19 h

La typographie relève non seulement d’un procédé permettant de reproduire un texte, mais aussi de la «manière» dont ce texte est imprimé : type des caractères utilisés, mise en pages, etc. Il s’agit autant de technique que de recherche artistique.

Sa spécificité tient, d’une part, à son appréciation au-delà des ateliers, galeries et musées, dans la rue, par le biais d’enseignes, publications ou affiches, et d’autre part à son mode de création, lié à une commande.

Certains caractères typographiques auxquels nous sommes aujourd’hui parfaitement habitués, tels Times New Roman, Futura, Helvetica et Univers, ont été élaborés parallèlement aux mouvements artistiques qui jalonnent notre histoire. Ils démontrent le questionnement et la recherche de certains artistes sur la perception et l’usage de l’écriture.

L’espace Topographie de l’Art présente Vivo in Typo, une exposition de travaux développés depuis une vingtaine d’années par le graphiste français Philippe Apeloig. Intégrant un ensemble de 30 affiches et une vidéo, l’exposition permet de partager sa passion pour les lettres considérées «non seulement comme véhicule de la pensée, mais aussi comme matière à création» [1].

Certaines affiches ont été réalisées pour des institutions comme le Musée du Louvre, le Musée d’Orsay et le Théâtre du Châtelet; d’autres pour des manifestations culturelles comme le Festival de danse et de musique Octobre en Normandie et la Fête du Livre en Aix-en-Provence.

Ces réalisations donnent à voir l’ingéniosité du graphiste dans son utilisation de l’image et du mot à travers un style épuré et minimaliste. La vidéo quant à elle dévoile son inventivité dans la création des caractères typographiques où se côtoient tradition et modernité.

Il s’agit toujours de concilier fonctionnalité et recherche artistique.

«La vocation du graphiste s’apparente à celle d’un acteur qui a pour mission de créer un personnage et de déclamer le texte d’un auteur de la façon la plus claire et la plus personnelle qui soit» [2].

[1] Philippe Apeloig in Au coeur du mot, Editions Lars Müller, Baden,Suisse, 2000.
[2] Ibid._


_

© portrait catherine rebois
_

Bintou Wéré, le premier opéra africain
Théâtre du Châtelet, Paris
Sérigraphie, 100 x 150cm, 2007
_

Jazz
Bobby McFerrin et invités
Théâtre du Châtelet, Paris
Sérigraphie, 100 x 150cm, 2007
_
_

Jazz
Brad Mehldau, Bobby McFerrin
Théâtre du Châtelet, Paris
Sérigraphie, 100 x 150cm, 2007
_



Günter Grass, Mon Siècle

Fête du Livre, Aix-en-Provence
Sérigraphie, 118 x 175cm, 2005
_

Kenzaburo Oé, Je suis de nouveau un homme
Fête du Livre, Aix-en-Provence
Sérigraphie, 118 x 175cm, 2006
_

Wole Soyinka, La maison et le monde
Fête du Livre, Aix-en-Provence
Sérigraphie,118 x 175cm, 2007
_

Typo/Typé.
Affiche de l’Exposition Philippe Apeloig
Musée d’art russe, Kiev
Sérigraphie, 118 x 175 cm, 2005
_

Share

Posted in Galaxie Gutenberg, Typographie et typographies, Videos.


One Response

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.

  1. Francois Legrand says

    Idee tres originale et vraiment interessante. Pour moi, c’est un exemple parfait d’Adeyaka. Vous ne trouvez pas?