jérôme vogel | graphiste au service des contraintes

Qu’est-ce que l’Oulipo ?

Marcel Bénabou & Jacques Roubaud OULIPO ? Qu’est ceci ? Qu’est cela ? Qu’est-ce que OU ? Qu’est-ce que LI ? Qu’est-ce que PO ?
OU c’est OUVROIR, un atelier. Pour fabriquer quoi ? De la LI.
LI c’est la littérature, ce qu’on lit et ce qu’on rature. Quelle sorte de LI ? La LIPO.
PO signifie potentiel. De la littérature en quantité illimitée, potentiellement productible jusqu’à la fin des temps, en quantités énormes, infinies pour toutes fins pratiques.
QUI ? Autrement dit qui est responsable de cette entreprise insensée ? Raymond Queneau, dit RQ, un des pères fondateurs, et François Le Lionnais, dit FLL, co-père et compère fondateur, et premier président du groupe, son Fraisident-Pondateur.
Que font les OULIPIENS, les membres de l’OULIPO (Calvino, Perec, Marcel Duchamp, et autres, mathématiciens et littérateurs, littérateurs-mathématiciens, et mathématiciens-littérateurs) ? Ils travaillent. (Lire la suite ici)

Historique de l’oulipo

Histoire :

L’Ouvroir de Littérature Potentielle (OuLiPo) a été fondé, Le 24 novembre 1960, par François Le Lionnais, Raymond Queneau et une dizaine de leurs amis écrivains et/ou mathématiciens et/ou peintres : Albert-Marie Schmidt, Jean Queval, Jean Lescure, Jacques Duchateau, Claude Berge et Jacques Bens selon le tapuscrit de ce dernier, secrétaire définitivement provisoire du début. La réunion fondatrice a eu lieu au restaurant « Le Vrai Gascon », 82 rue du Bac à Paris.

Le propos était d’inventer de nouvelles formes poétiques ou romanesques, résultant d’une sorte de transfert de technologie entre Mathématiciens et Ecriverons (sic).

Au départ le Séminaire de Littérature Expérimentale devaient s’inclure dans l’Accommission des Compositions du Collège de Pataphysique, chaque séministe ayant le titre de Dataire. (Lire la suite ici)

jérôme vogel | graphiste au service des contraintes

Et c’est en voyageant en pays d’Oulipo et redécouvrant le collège de Pataphysique que je me suis demandé «mais qui a pu réaliser un site aussi élégant, rigoureux et ergonomique (dans la navigation)». Direction le Colophon où je découvre Jérôme Vogel que nous connaissions déjà pour sa réalisation du site de TYPOGRAPHE.COM . J’aime infiniment la délicatesse des détails typographiques, la distribution des blancs, les contrastes superbement maitrisés, et le bon sens logique de ses interfaces de navigation. Tout cela n’est bien sûr possible que par une expertise des plus professionnelle des css, et Jérôme en fait une démonstration magistrale. Où l’on s’aperçoit également qu’un bon site avec du contenu intelligent gagne en visibilité grâce à l’outil typographique.

 

 

Ce contenu a été publié dans Lisibilité et Visibilité, Typographie et typographies. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à jérôme vogel | graphiste au service des contraintes

  1. velvetyne dit :

    Bonjour à tous,

    Je profite de l’occasion pour manifester mon regret de voir tomber en désuétude le site littéraire Pleutil, qui est une autre réalisation de Jérôme Vogel. Je tiens à préciser que je me tiens à la disposition de Pleutil pour animer à nouveau ce site.

    Merci d’avance