Touches noires, touches blanches | Rachmaninov ou Nam June Paik

Évidemment je n’ai pas pu m’empêcher de penser à Nam June Paik en découvrant cette video (via jaiunblog ): plus qu’une désopilante blague de collégien, il s’agit bien d’une œuvre d’art contemporaine. Regardez les pantomimes, le travail de répétition pour arriver «sans en avoir l’air» à cette perfection des gestes tout à fait improbables d’un pianiste «dit» classique. Pour ceux qui connaissent nous ne sommes pas trop loin non plus des pitreries picaresques chères à Gerard Hoffnung … superbe.

Ce contenu a été publié dans Concerts, Les Im-pertinents, Videos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.