Les Inrocks | Quand la chair devient viande

on n’est pas loin de la pornographie

En reprenant cette couverture et me disant qu’après tout *Inrocks* n’est pas un mag’ de cul mais de musique alternative j’ai juste restructuré les couleurs pour revenir à l’essentiel du sujet de la rédac… Mille excuses messieurs, ça colle mieux à votre positionnement. Ça doit être la fatigue sans doute… bonnes vacances donc…

Le commentaire de Christian P. ci-dessous nous rappelle l’origine (même pas voilée) de la photo de Ralph Gibson… je vous rejoins bien entendu tous sur la mauvaise qualité de cette copie ou plagiat… tiens il y a longtemps qu’on n’a pas évoqué ce mot ici ;-) Les typographes parleraient sans doute de Revival… Ce qui démontre effectivement qu’en photo et en typo ces notions n’évoquent pas la même significaction… Et pour revenir à cette photo de Gibson cela me rappelle un billet que j’ai écrit sur : «pourquoi je préfère la photographie en noir et blanc»

Ce contenu a été publié dans De la Modernité, Les Photos, Opinions et Im-pertinences, Typographie et typographies. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les Inrocks | Quand la chair devient viande

  1. peter gabor dit :

    Par ici la sortie mon cher Chrisgorifik, D&T n’est pas un forum mais un blog, édité par votre serviteur zélé. J’y publie mes notes en toute responsabilité et j’assume. Ne me sens aucunement obligé de publier des commentaires haineux à mon égard. Je vous invite donc à suivre votre propre conseil et à porter vos attaques sur les forums spécialisés dans le sujet concerné. A bon entendeur… exacts salutations.