Logo des J.O. de Londres | 2012 | sous le signe de l’art contemporain

Voilà une belle leçon que vient de donner London, au monde entier. Le choix de son logo pour les Olympiades 2012 est le reflet très exact d’une ville décomplexée et tournée résolument vers le futur.

Comment peut-on dire de l’art contemporain qu’il est laid, ou, beau? Ce logo est le résultat d’une réflexion, d’un tissu de concepts qui enchevêtrent sport et art. Il suffit de voir la video officielle du site : http://www.london2012.com/about-newlook-video.html pour se rendre compte de l’immense talent de son créateur. Il s’agit bien là d’une conceptualisation sans doute plus complexe que la plupart des logos de l’histoire du branding et certes non d’un vulgaire blason. J’entends déjà les détracteurs, ceux qui nostalgiques d’un monde révolu voudraient revoir éternellement les jeux de Mexico, Tokyo, Melbourne, Barcelone et j’en passe… Le monde change, de planétaire il est entrée dans l’ère du village global, voire de la tribu. Ce logo qui reprend des formes cubiques et pointues nous vient tout droit de la culture africaine, continent qui fournit nombres d’athlètes de très haut niveau. Londres, l’Angleterre se sont tournés résolument vers les cultures de l’ailleurs pour signifier qu’il ne s’agit pas des jeux de la Reine mais ceux de tous les pays de l’orient, du sud, de l’extrême, des anciennes colonies émancipées! aussi. Ce logo est musical, plein de rythmique et de tempo, il est roots et plein du charme des représentations absurdes sinon abstraites mais jamais abscondes, que Picasso n’aurait pas désavoué, lui qui aimait tant déstructurer notre regard pour nous faire mieux regarder. Bravo London! J’aime infiniment ce logo parce qu’il nous propose de rester jeune et dynamique et plein d’une vie jamais assez éternelle.

|

ps: qq pourraît-il nous dire qui en est le créateur? j’ai définitivement renoncé à perdre mon temps à chercher sur le site officiel.

|

merci à toi Laurent, j’ai pu ainsi aller chercher l’expérimentation sur le logo. Vraiment chouette. Pas mon anim_ mais le logo. La première fois que je vois une grande institution hyper sérieuse prendre ce genre de risque visuel. Les Anglais n’ont pas pas liquidé eux, l’héritage des Beatles et Rolling Stones.

Ce contenu a été publié dans Les Logos, Opinions et Im-pertinences, Typographie et typographies. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.