La Réunion des Musées nationaux se logotype chez experimental jetset

Je suis très heureux de vous annoncer ici la création du nouveau logo de la rmn.

Il fut confié à experimental jetset après une brève consultation auprès de deux autres studios, un designer suisse et le collectif H5. Et le voici donc:

expjetset_r_m_n.1177920397.gif

Voici le brief, tel que rapporté par Virginie Baucomont de CB News:

• traduire des valeurs de modernité tout en conservant le fort héritage graphique de la RMN.
• C’est donc à partir de l’ancien visuel et de manière endogène que le collectif «experimental jetset» a créé le nouveau, en divisant le cercle contenant le « M » en deux parties où apparaissent maintenant le « R » et le « M » de son acronyme.

rmn.1177928519.gif

À la recherche de la Modernité perdue… Désolé d’emprunter à Marcel Proust cette madeleine littéraire pour évoquer ce qu’est la modernité. Car enfin l’ancien logo de la rmn me semblait déjà très moderne. et à la fois classique. D’avoir fait éclater un cartouche circulaire pour en faire trois accolés, on a pris le risque inconsidéré de l’illisible. les <C> <O> <D> accolés forment trois lettres subliminaux qui viennent pervertir la lecture du RMN. Je vous explique: voici l’ancien logo, un m pour musée et trois lignes logotypées pour dire qui, que, quoi. Le nouveau logo semble effectivement très contemporain, à ceci près qu’on introduit une couche typographique supérieure que je vais dénoter ainsi <C><O> <D>, en effet le demi cercle de gauche est un C simplifié, de même que le demi cercle de droite un D tout aussi simplifié. Seul le rond central pourrait n’être qu’un cercle non connoté sauf que dès lors qu’il est précédé d’un C et suivi d’un D il devient ipso facto un O et non un cercle abstrait. Ceci pour dire que la recherche «à tout prix» d’une contemporanité peut aboutir à une solution absurde.

On peut bien entendu gloser une matinée entière pour savoir s’il s’agit une fois de plus d’un de ces logos remix, ou reloaded qui essaiment nos paysages graphiques depuis une dizaine d’années. La preuve aussi, une fois de plus que l’on a beau s’appeler Experimental Jetset, lorsque soumis à un brief absurde pour ne pas employer le mot de Cambrone, ce studio mythique n’a pu faire autrement que d’accoucher d’une solution tout aussi Cambronesque. Persuadé bien sûr que le studio a du certainement faire des propositions bien plus avant-gardistes. Mais voilà, le dilemme est simple, la Réunion des Mn n’a pas pour seule vocation de promouvoir l’art contemporain. Son périmètre d’intervention (pour parler ISO 9002) concerne tout aussi bien le musée d’Orsay que celui des Arts Premiers du Quai Branly voire le Louvre. Dès lors le brief est dramatique. Associer modernité dont le paradigme serait l’illisible avec tradition, une quadrature… impossible. Caressez un cercle il deviendra vicieux pourrais-je ainsi citer mon ami Vincent. Dès lors je me suis essayé à un exercice tout aussi absurde… Imaginons qu’Experimental Jetset me commande un nouveau logo qui devrait «réveiller» des valeurs *Traditionnal Roots* et cela donnerait qq chose de ce style…

experimental_jetset_reload.1177928359.gif

Suis curieux de votre «ressenti», je peux bien sûr me tromper ;-).

Site d’experimental jetset.
Collectif H5 sur Wikipedia.

Ce contenu a été publié dans Les Logos, Lisibilité et Visibilité, Typographie et typographies. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La Réunion des Musées nationaux se logotype chez experimental jetset

  1. Trois ans après ce poste, le logo est toujours utilisé !
    Qui l’aurait prédit ? Pas moi …