Albert Boton, la typographie à l’honneur sur France-Inter | 2005

Interview d’Albert Boton sur France Inter… en 2005. Et au passage j’ai appelé Albert qui m’a aimablement autorisé à mettre en ligne cet interview mémorable. Il faut rendre hommage au journaliste qui s’était remarquablement documenté sur notre fumeur de cigare invétéré. Albert nous donne sa vision de «sage» du caractère d’imprimerie, il nous parle de la lettre, de son dessin, de la pulsion du calligraphe, le ductus, de la mise en scène graphique comme le faire voir des polices, de l’arrivée de l’Helvetica en France via Hollenstein… et avec une saveur et une assurance qui frise… la simplicité élégante. Ce serait trop long de transcrire cet enregistrement aussi je vous laisse le déguster comme un vieux Bordeaux, de préférence un Leoville Las Cases 1982. Juste peut-être pour revenir sur la seconde vie d’Albert. Depuis qu’il a pris sa retraite il n’a jamais autant travaillé. Se lançant dans l’élaboration minutieuse d’une ligne décorative les «kakeboton». Une dé-construction systématique du signe alphabétique qui en perdant son sens premier, cassé, démoli devient un objet décoratif.

albertboton_mai05_009r.1172614075.jpg

Je reviendrai dans d’autres billets sur la vie et l’œuvre d’Albert Boton, et voudrais également remercier Julien Janiszewski d’avoir eu la présence d’esprit de sauvegarder cet enregistrement (via le site de typographe.com). Un interview à lire en attendant ici. Une dernière chose, Albert nous parle (déjà en 2005) du devenir de l’Imprimerie Nationale et de son cabinet des poinçons. Est-ce que quelqu’un est au courant de ce qui se trame aujourd’hui dans ce capharnaüm politico-culturel? serais curieux d’avoir quelques retours…

Ce contenu a été publié dans Galaxie Gutenberg, Opinions et Im-pertinences, Typo fonderies. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Albert Boton, la typographie à l’honneur sur France-Inter | 2005

  1. Ping : Si j’étais à Boulogne-Billancourt… at l’entonnoir