design et typo avance lentement vers la sortie du Monde.fr

 

Je vous avais dit hier que j’ai failli me suicider

en découvrant la migration de design et typo vers la nouvelle plateforme WordPress du Monde. J’attends encore des réponses à des questions que j’ai posé aux responsables de la rédaction. J’invite aussi toutes les personnes qui connaissent personnellement Jean-Marie Colombani à l’intéresser à cette affaire qui dépasse de loin ma petite existence personnelle.

Dans le désordre voici les questions :

1) comment se fait-il que l’on nous a prévenu seulement une semaine à l’avance de cette migration par un mail des plus laconiques en nous rassurant sur un portage qui devait respecter l’intégralité de notre blog, tant, au plan de son contenu que de sa présentation?

La seule réserve que le Monde a faite: de nous enjoindre de sauvegarder nos scripts java des colonnes latérales qui allaient être perdus.

Après migration l’on s’est aperçu que c’est tout le blog qui a perdu ses scripts. L’équipe des modérateurs me répondant que la colonne centrale est considérée également comme une colonne latérale. (c’est la plus affreuse blague que je n’ai jamais entendue de mémoire de graphiste metteur en page. Tiens je ne mets plus de smileys parce que je déteste ceux de WordPress, j’ai l’impression de retomber en ado).

2) je ne dis pas que WordPress est cent fois pire que TypePad, j’ai suffisamment eu de révolutions technologiques dans mon métier, depuis mes premières photocomposeuses Diatronic de Berthold jusqu’au passage de Quark X-Press vers InDesign pour mesurer la somme de résistance que nous sommes capables de déployer lors d’une évolution technologique qui concerne notre vie de tous les jours.

En général même, j’essaye tout de suite de voir les avantages, et les nouveautés. Et il ne fait aucun doute qu’il y en a. Mais d’accord avec la plupart des commentateurs. Cette affaire de sommérisation serait beaucoup plus cool, si l’on pouvait décider d’un visuel, d’un titre, d’un chapô, de fait le blog en paraitraît plus concis, plus cohérent. Mais là c’est tout ou rien. Je crois que j’ai trouvé l’endroit où l’on décide des extraits ou pas. Mais du coup on ne profite pas de cette belle ergonomie d’une sommérisation intelligente.

3) Les images: Ossiane se plaint (allez voir son commentaire ci-dessous) à juste titre d’avoir perdu tous ces liens sur ses images panoramiques. Moi j’ai perdu tous mes imports href sur mes gifs animés (qui sous TypePad ne fonctionnaient que si on les importaient avec un script <img src= »http://www.typogabor.com/Media/questionnaire.gif » /> (ici) dans l’éditeur HTML de TypePad. Du coup je me retrouve avec des notes vides d’images, vides de sens. Pénalisant? vous rigolez? j’ai investi depuis le début de mon blog quelques 1500 à 2000 heures de travail sur la construction de mon blog. Même au prix de facturation la plus basse, celle que pratique habituellement l’édition, aux alentours de 40€ de l’heure, cela représente au bas mot entre 60.000€ et 80.000€ d’investissement personnel. Et me retrouve en ayant fait un rapide calcul avec environ 300 à 400 heures de travail à restaurer design et typo.

4) Le scandale le plus catastrophique: une fois la migration effectuée, je commence à envoyer des mails d’abord aimables puis de plus en plus énervés quand je m’aperçois des liens cassés, et des images qui ont disparu. Pas de réponse ou bien des réponses hors sujet. Ou bien encore des réponses laconiques comme celles évoquées ci-dessus. Mais le pompon ça a été le mail que j’ai reçu de l’équipe des Modérateurs, me disant que j’avais dépassé le quota autorisé par WordPress et que si je voulais publier de nouvelles notes, je devrais en enlever d’anciennes. Faire le ménage dans mon blog.

Quand je songe que j’ai des lecteurs (hier encore) qui viennent lire mes articles concernant la SNCF ou LCL, mes premières notes d’il y a un an, c’est à se fracasser la tête contre le mur. Heureusement que j’avais une vielle boîte de Xanax qui traînait dans un tiroir de ma cuisine, j’ai dû me droguer pour retrouver mon calme et commencer à envisager toutes les solutions qui se profilaient à l’horizon de ces changements.

D’abord j’ai tenté de négocier, de prier les gens du Monde de bien vouloir faire une exception pour ce blog pédagogique qui attire quelques 1300 à 1500 visiteurs quotidiens venant de tous les pays du Monde (145 au moins) avec une forte participation d’étudiants et d’universitaires ainsi que des professionnels de la communication. Aux heures de bureau mes visiteurs étaient moitié équipés en Macintosh, moitié en PC, c’est dire que je touchais bien les métiers de la comm. qui constituent non seulement un lectorat très spécialisée, mais aussi un lectorat à fort potentiel de réseaux transversaux. C’est ainsi que Design et Typo s’était retrouvé classé dans les cent premiers blogs français, bénéficiant de liens multiples et d’un ranking des plus efficaces chez tous les statisticiens de l’audience de la blogosphère (Teknorati etc.).

Rien à faire, pas d’exception. J’ai bien proposé de payer le double d’abonnement pour qu’on accepte d’augmenter la capacité de stockage du blog. «ce n’est pas pour l’instant notre politique commerciale» tout en me disant qu’effectivement je pouvais prendre un deuxième abonnement si je le désirais. Mais quid de la cohérence d’un blog, s’il faut à un moment dire à ses lecteurs d’aller continuer de lire la suite dans un design et typo 2?

5) Ergonomie de la base d’images de WordPress: lorsque vous décidez d’écrire une note et que vous voulez rappeler une vieille image, ou tout simplement dans le cas présent reconstruire un article avec des images que j’ai déjà téléchargées, il faut des heures pour faire défiler la banque d’images sous le windows de l’éditeur. Ils apparaissent en double, et par 5 images horizontales. Quand vous en avez 1200 pour retrouver la bonne image vous y passez des heures. Et évidemment dès que vous avez édité 1 image, le bandeau de la base d’image resaute à la première image et hop vous êtes obligé de repasser 5 heures pour retrouver une deuxième image. Évidemment c’est plus rapide d’en télécharger une nouvelle, sauf que mon quota est atteint. Qu’est-ce que je fais?

6) J’en appelle bien entendu à Jean-Marie Colombani pour qu’il vienne faire un arbitrage, en faveur d’une politique éditoriale plus éclairée. Je veux dire qu’il me semble que c’est l’intérêt du Monde de nous aider à résoudre ces problèmes car enfin pour chaque internaute sérieux qui publie tous les jours, c’est des milliers de visiteurs, de buzz et de réseaux transversaux qui viennent vers le portail du Monde. Et toutes ces rivières forment un fleuve d’audience qui ne peut que satisfaire des actionnaires en questionnement sur l’avenir de la presse en général.

7) En tout état de cause, j’ai contacté pas mal d’amis dont les conseils convergeants me conduisent à la conclusion suivante: je vais continuer encore quelques temps à alimenter ce blog sous le drapeau du Monde, puis vais préparer un projet de migration de l’ensemble des contenus, reconstruits avec une belle ergonomie sous d’autres cieux. Mon projet le plus sérieux étant de créer un portail Design et Typo sous mon nom de domaine de www.typogabor.com où l’on retrouvera sous une ergonomie gérée par un CMS aussi bien le blog, retravaillé, remis en ordre, que pleins d’autres rubriques dont notamment les galeries de documents qui servaient à illustrer mes articles. Mais aussi des videocasts, quelques tutoriaux, des dossiers de graphistes sur lesquels j’ai pris l’habitude de faire des focus. Bref une sorte de portail culturel de la typo et du graphisme. Dores et déjà j’invite les professionnels à se manifester. Ceux qui voudraient soutenir ce projet par un partenariat publicitaire ou financier (éditeurs de logiciels, éditeurs tout courts spécialisés dans les métiers du design graphique, professionnels de la formation, les écoles supérieures d’arts graphiques… etc.).

Pour toute question mon mail est: peter.gabor AT gmail.com

Si vous avez des suggestions, des conseils, ou vous voulez participer à l’aventure n’hésitez pas. Vous êtes les bienvenus.

 

Et une petite rigolade pour la fin venant de mon ami Jonathan Munn qui s’occupe amicalement de revisiter les CSS de WordPress:

«bug dans wordpress.

à un moment donné, le texte a été transcodé en 8859-1
puis retranscrit en UTF-8. le ‘Â’ est le signe de deuxième
octet en UTF-8 retranscrit en 8859-1. foutu amateurs.

de plus, le champ pour les CSS ne fonctionne correctement
qu’une fois sur 5.

corrigé//j »

approches-futurabook_b.jpg

© design et typo | peter gabor | le 2 novembre 2006

 

 

 

Ce contenu a été publié dans De la Modernité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à design et typo avance lentement vers la sortie du Monde.fr

  1. J.C. dit :

    Les racines profondes ne sont pas touchées par le gel.
    Courage.

    Si je peux vous etre utile.

    Je voulais vous envoyer un mail..
    Mais il semble y avoir un « bouchon.. »

Les commentaires sont fermés.