à propos d’éthologie et de morphopsychologie

Étant familiarisé par notre métier à une observation particulièrement aigue des tracés des formes typographiques, je ne pouvais pas rester insensible aux tracés des visages et me suis souvent intéressé à la question morphopsy… voici le portrait d’un mathématicien, philosophe et humaniste des plus célèbres dont le visage a souvent été donné en exemple pour la manifestation caractériologique du faciès.

Bertrandrussell

Il s’agit de Bertrand Russell (auteur du dessin inconnu)

vous pouvez lire ici sa biographie et vous rendre compte de l’intensité fusionnelle entre les traits du personnage et de «son histoire». Bien entendu il s’agit là d’une science parfaitement inexacte puisque aussi bien vous pouvez faire jouer à Anthony Hopkins le Silence des Agneaux que le Retour à Howards End…

Ce contenu a été publié dans Lisibilité et Visibilité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à à propos d’éthologie et de morphopsychologie

  1. Christophe Drouet dit :

    Anthony Hopkins reste toujours Anthony Hopkins, même s’il joue à la perfection les rôles de différents personnages. Je vous invite à l’un de mes cours à Paris, en tant que candidat à votre propre portrait, afin que vous puissiez évaluer la pertinence (ou non) d’un portrait morphopsychologique. Cordialement.