Gerald Toto à la Flèche d’Or | musique ou éthologie

Groove franco-caribéen à Latina Live #4
à la Flèche d’Or, samedi 30 septembre 06.


Gerald Toto c’est d’abord l’évidence d’une voix à nulle autre pareille: féline, sensuelle, délicieusement équivoque, mâle et femelle dans la même inflexion. Cette voix d’exception, sans équivalent dans le champ de la nouvelle chanson d’expression française, trouve tout naturellement des liens de cousinage du côté du Brésil, par son timbre intimiste et troublant ; cette nonchalance savante et virtuose d’un phrasé constamment maîtrisé dans son délicieux balancé, évoquant par instants le timbre suave de Caetano Veloso.

Rien d’étonnant à vrai dire à cette correspondance discrète. Car la musique subtile de Gerald Toto, Antillais de Paris, est incontestablement travaillée par sa créolité, mais loin des clichés de la musique antillaise contemporaine plus que jamais figée dans son folklore ensoleillé… suite sur le site de Gerald Toto ou vous pouvez écouter des extraits de ses albums

Mais si je vous montre cet anim. c’est aussi pour vous parler des merveilleux travaux de Desmond Morris, précurseur de l’éthologie, science des comportements humains et animales... Parce que l’expressivité de Gerald est hors normes, et qu’il prouve s’il est était besoin que le visage, les yeux, le corps peuvent exprimer des émotions autant que le langage parlé. Il y a dans le vocabulaire faciesque de Gerald une capacité, un talent de communicateur qui dépasse de loin nos expressions quotidiennes. Douceur, rage, sensualité, sérénité, humour, sagesse, colère défilent sur ce visage d’une rare mobilité… un vrai plaisir pour le public et le photographe qui vissé à son œuilleton ne sait plus où donner du déclencheur pour capter cette richesse humaine si vivante, si exemplaire. Il y a de l’humanisme en Gerald, à la puissance 1000.

 

Gerald Toto website

Ce contenu a été publié dans Les Photos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Gerald Toto à la Flèche d’Or | musique ou éthologie

  1. Baptiste dit :

    Tes animations vont trop vite, Peter ;-)