Olivier Moulin | graphiste ou musicien

C’était en 1993, on était à PostScript et polices Type I, An +IV. L’époque où le Blur de Brody faisait des émules chez tous les étudiants en arts graphiques. Tout devenait possible, y compris et surtout de trasher les lettres, d’y introduire un nombre de points vectoriels inimaginables sans pour autant bloquer les flasheuses. L’Atelier National de Création Typographique (ANRT) avec Peter Keller venait d’emménager aux Arts Déco où Albert Boton y donnait des cours.

Voici quelques recherches typographiques réalisées par Olivier Moulin en 1993-94 alors qu’il était stagiaire chez typoGabor. Ancien élève de l’école Boulle et des Arts Déco mais aussi musicien et créateur plasticien il était bourré de talent. Je l’ai perdu de vue et suis curieux de savoir ce qu’il est devenu. Si quelqu’un a entendu parler de lui, n’hésitez pas à me contacter ;-)

Ce contenu a été publié dans Création plastique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Olivier Moulin | graphiste ou musicien

  1. Caroline Shute dit :

    Le typo Digitale-Regular est en traine d’ etre utilisée par une grosse societé française je suis graphistes freelance est ce que j’ai le droit de m’en servir