Yorfela | entre Tango et Ballades, la malice

C’était presque des vacances. Les élèves sont partis à la neige et j’ai pris quelques jours de répit en musique… latina, vous l’aurez deviné, puisque c’est la scène que je photographie depuis quelques années. Yorfela, c’est Jérome Palefroy et ses complices musiciens qui renouent avec la tradition de la chanson française. On songe à Julien Loureaux ou Anne Syslvestre en passant par Barbara ou Marie Paul Belle, tant les paroles sont ciselés pour créer des petits tableaux, des scénettes de la vie quotidienne… Avion Privé, Coup de Jennie, Hep ! Garçon, T’iras pas au Mexique, Jamais les bals… sont quelques unes des chansons que Jérome nous sussure accompagné par la sensibilité dextere de ses doigts guitare. Joie pure.

11_w_yorfela_nb20_w_yorfela_nb
22_w_yorfela_nb02_w_yorfela_nb
30_w_yorfela_nb25_w_yorfela_nb_1
26_w_yorfela_nb

Ce contenu a été publié dans Les Photos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Yorfela | entre Tango et Ballades, la malice

  1. cristal dit :

    Flûte traversière, violoncelle, contrebasse, batterie et percussions, bandonéon, flute à bec, alto: tous en harmonie pour mettre en lumière la guitare de Yorfela. L’humour est au coeur des textes, l’amour fait vivre la mélodie, porté par ses souvenirs de voyages cet artiste nous emmène de Nogent sur marne à Concarneau en passant par les rythmes chaloupés du Brésil. J’ai passé hier soir une très agréable soirée avec un public qui se laisse ensorcelé par la musique. Avoir absolument.